Si vous êtes adepte du DIY (Do It Yourself = faire soi-même) ou bien curieux de cette activité en plein essor et de ses vertus, l’expression “fab lab” (ou “tiers-lieu”) vous est peut-être familière.

Vous n’avez jamais entendu parler de Fab lab ? Alors bienvenue dans un univers passionnant, dont nous vous livrons un premier aperçu !

Un FAB LAB : Kesako ?

Fab lab est la contraction de “fabrication laboratory”, c’est à dire un lieu au sein duquel on étudie et on expérimente la fabrication, sous tous ses aspects : du logiciel à l’agriculture, en passant par la mécanique, la robotique, la menuiserie, la cuisine, l’art …

L’appellation de Fab lab nous vient tout droit des Etats-unis. A première vue, on pourrait la traduire par ”atelier”, à une nuance près : ce n’est ni l’atelier niché au coin du garage ou fond de votre jardin, ni l’atelier de production de l’usine high tech du quartier. Le fab lab se situe à mi-chemin entre ces deux univers ; on pourrait le résumer en “atelier collaboratif” et, mondialisation oblige, c’est désormais le terme de fab lab qui est utilisé dans de nombreux pays.

On y retrouve, selon les ressources et l’esprit de l’équipe qui les anime, les outils du bricoleur du dimanche, mais aussi et surtout, les outils que seules les entreprises pouvaient s’offrir jusqu’alors : imprimantes 3D, fraiseuses numériques et découpes laser, brodeuses numériques, traceurs de plan, fours à céramiques, lampes connectées, serres de culture hors sol automatisées, lunettes de réalités virtuelles etc…

La différence avec l’atelier de la maison et l’atelier de l’usine est que tous ces outils sont partagés, en accès libre (le tarif dépend du statut de chaque lieu) au grand public et qu’ils sont présents dans la grande majorité des villes, comme en témoigne l’excellente carte interactive éditée par Makery. Il y en a probablement un au coin de votre rue, dont vous ne soupçonniez pas l’existence !

Un lieu pour concrétiser ses projets et ses rêves

En clair, on y entre avec une idée en tête, on en sort avec cette même idée améliorée et réalisée.

Ces lieux sont la source d’une immense créativité et une fois qu’on y a mis un pied et achevé un premier projet, on a qu’une envie, c’est d’y retourner !

En terme sociétal et d’urbanisme, on leur donne souvent l’appellation de tiers-lieux, car, ils ont vocation à s’ajouter à la maison et au lieu de travail, et devenir un lieu de vie à part entière, où l’on peut :

> produire une pièce de réparation en 3D pour un micro-ondes défaillant

> construire une table, une chaise ou un lit sur mesure et sans aucune connaissance en dessin industriel ni en menuiserie

> fabriquer des décorations et des cadeaux personnalisés à partir de matériaux revalorisés

> développer un jeu vidéo ou une application pour arroser les tomates au bon moment

> concevoir du cuir végétal

> etc etc etc

Comment est-ce possible ? La raison est simple : on y trouve le matériel qui convient et chaque utilisateur y partage ses connaissances et ses bons plans pour dégrossir le développement et aider à la production.

Des centaines de Fab-lab à travers le monde

Cette idée n’est pas une utopie, le nombre de ces lieux est en constante et forte augmentation.

Au niveau international, des initiatives comme Fab City ambitionnent de relocaliser, grâce au fab labs, la production au sein des villes d’ici 2050. Un exemple très concret est déjà opérationnel à Paris : le FabCity Store, qui connecte les créateurs aux consommateurs via les fab labs de la ville.

A notre échelle, notre ambition au développement de ces nouvelles manières de produire et de consommer localement est la suivante : faire découvrir localement ou à distance le monde des fab labs et du DIY et permettre à des personnes qui ne s’y connaissent ni en menuiserie, ni en électronique, ni en acoustique, de se fabriquer un premier objet : une enceinte Bluetooth, plutôt que de l’acheter toute faite dans les circuits de distribution traditionnels.

Comme pour la cuisine, faire soi-même nous apparaît plus vertueux en terme de réparabilité et de durabilité, moins cher et bien meilleur !

Nous espérons qu’à travers ce premier pas dans le monde du DIY, un nombre grandissant de personnes sera plus sensible à la découverte de cet univers du DIY et à l’essor, à l’échelle locale de la 4ème révolution industrielle.

Que manque t’il pour accélérer le mouvement ? 

Que vous ayez la curiosité de découvrir ces endroits (si vous lisez ces lignes, il semble que c’est le cas ! ), que vous franchissiez la porte du fab lab de votre ville et que vous en parliez autour de vous !

Si vous voulez en savoir plus, nous vous partageons notre livre de référence : Fab Lab : la révolution est en marche. Il est très bien construit et offre une perspective positive du monde matérialiste et ultra connecté dans lequel nous évoluons (en tout cas, c’est l’effet qu’il a produit sur nous 🙂

La découverte du monde des fab labs et la lecture de ce livre ont été les éléments déclencheurs de l’aventure Craft ‘n Sound. Ils nous ont permis de convertir un projet personnel en aventure professionnelle et de changer notre perception de la production et de la consommation.

Nos fab labs de coeur

Après des essais infructueux mais encourageants sur les coins de table de nos appartements, nous nous sommes dirigés vers les fab labs du quartier, c’est précisément dans ces lieux que Craft ‘n Sound est né, puis s’est développé :
> WoMa et Volume : grande découverte de l’univers des fab labs, découpe des premiers prototypes aidé par les encadrants du lieu et LA révélation qui nous a donné envie de partager cet univers via l’entrepreneuriat
> Villette Makerz et Coopérative Pointcarré : sièges de nos principaux développements et prototypages
> TechShop : lieu de la production de notre première série
> Les fab labs du PoleS : qui nous permettent de sensibiliser les jeunes sur les possibilités qu’offre les fab labs dans l’accès au monde du travail et de entrepreneuriat

Nous espérons que, comme nous, vous aurez aussi l’occasion de découvrir et d’intégrer ces espaces de créativité collaborative et d’y concrétiser chacune de vos idées !

Connaissiez-vous cet univers de partage et de créativité ? Le trouvez-vous intimidant, intéressant, motivant ?

Pssst... recevez nos petits secrets et nos bonnes infos en vous inscrivant à notre newsletter !

 

✓ Des infos sur le DIY, la durabilité et la musique...

✓ Des offres promotionnelles exclusives
✓ Toute l'actualité de notre petite entreprise !

Merci d’avoir rejoint notre communauté ! Vous avez dû recevoir un email de confirmation. Si ce n’est pas le cas, regardez dans votre dossier de spams ou bien écrivez-nous à contact@craftnsound.com