Comment choisir son disque dur SSD ?

Le disque dur est un support de stockage qui permet l’enregistrement et le sauvegarde des données numériques. Le terme SSD (solid state drive) lui est associé lorsqu’il joue les mêmes rôles qu’un support de stockage classique, mais en mieux. Voici les critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix avec la multitude des disques durs SSD disponibles sur le marché.

La capacité de stockage du disque dur SSD

La capacité de stockage est le premier critère dont vous devez tenir compte pour choisir un disque dur SSD. En effet, c’est ce paramètre qui détermine la quantité de données que peut contenir le support. Les disques durs SSD de capacité comprise entre 30 Go et 4 To (4 000 Go) sont les plus courants sur le marché.

Si votre disque dur est destiné pour une utilisation au bureau, une capacité de 500 Go est suffisante. Néanmoins, il est possible de se limiter à un disque dur SSD de 250 Go, si vous ne prévoyez stocker que des données (fichiers et textes) peu volumineuses. Par ailleurs, si vous êtes amateur de films, vous devez opter pour une plus grande capacité. Un disque dur de 2 To (2 000 Go) est déjà suffisant pour stocker une importante quantité de films.

Choisir son disque dur SSD en prenant en compte sa marque

La chose la plus décriée à propos du disque dur SSD, c’est son prix élevé. Contrairement au disque dur HDD, vous devez apprêter un budget plus conséquent pour vous en procurer. Toutefois, les constructeurs informatiques sont à pied d’œuvre pour le rendre plus accessible aux utilisateurs. De même, pour faire face à la concurrence, les différentes marques offrent le support à des tarifs de plus en plus compétitifs.

Face à cela, vous avez intérêt à opter pour un disque dur SSD dont le coût est accessible à votre budget, d’où l’importance de la marque. Il faut noter que les emblèmes les plus connues sont souvent les plus chères. Toutefois, la popularité d’une marque ne garantit pas toujours la qualité de ses disques durs SSD. Il faut juste opter pour un support peu coûteux (peu importe sa marque) dont les caractéristiques sont en adéquation avec vos besoins de stockage.

Tenir compte du type et du format

Il existe deux types de disques durs SSD sur le marché, à savoir le disque dur interne et le disque dur externe.

L’interne

Avec le disque dur SSD interne, vous pouvez vous connecter à votre ordinateur par une connexion SATA III ou PCI. La connexion SATA III est idéale pour une utilisation sur un ordinateur de bureau, mais aussi pour un computeur portatif. Quant à la connexion en PCI, elle est recommandée pour une utilisation sur ordinateur de bureau de type tour.

L’externe

Avec un disque dur SSD externe, une simple connexion USB est suffisante. La connexion USB indiquée pour ce support est la 3.0. Avec cette dernière, les transferts sont plus rapides que lorsque vous faites usage de la connexion USB 2.0. Le principal avantage du disque dur SSD externe est qu’il permet de transférer des données entre plusieurs ordinateurs.

Par ailleurs, la taille que l’on connait généralement au disque dur SSD externe tourne autour de 2,5 pouces. Toutefois, certaines marques proposent des tailles plus petites pour le disque dur (1,8 pouce). Enfin, ce type de support est généralement portatif. Ainsi, le disque dur SSD externe donne un accès rapide à vos données que vous vous déplacez avec votre ordinateur ou non.

 

Laisser un commentaire