Quels sont les avantages et inconvénients d’un SSD ?

Les disques SSD sont de plus en plus utilisés de nos jours. Ils sont prisés pour leurs nombreux atouts. Cependant, bien qu’étant très avantageux, ce type de support de stockage a aussi quelques points faibles. Pour en savoir plus, voici les principaux avantages et inconvénients d’un disque SSD.

Les avantages d’un disque SSD

Un disque SSD se distingue d’un HDD par ses performances. Ces dernières se traduisent par les avantages suivants.

Une vitesse de transfert élevée

Parmi les avantages qu’a un disque SSD, il y a d’abord la vitesse de transfert qui est très élevée. Celle-ci peut facilement dépasser 500 Mo/seconde. Cependant, la vitesse de transfert d’un disque dur interne HDD ne dépasse pas 100 Mo/seconde.

Un accès rapide aux fichiers

À côté de la vitesse de transfert, l’autre avantage du disque SSD est le temps d’accès aux fichiers. Ce dernier est nettement réduit. Il n’est que de 0,1 milliseconde. Pour un HDD en revanche, le temps d’accès aux fichiers est d’au moins 7 millisecondes.

Un nombre d’entrées/sorties par seconde important

Le disque SSD interne est aussi prisé pour son nombre d’entrées/sorties par seconde (iops) important. Celui-ci atteint facilement 100 000 en lecture. Pour un disque HDD interne en revanche, ce nombre n’est que de quelques centaines.

Une faible consommation électrique

À l’heure où l’informatique participe activement au réchauffement climatique, il convient de privilégier les composants qui sont peu énergivores. Cela est notamment le cas du disque SSD. Ce dernier est équipé d’un moteur dont la puissance ne dépasse pas 0,15 watt en lecture/écriture. Les HDD en revanche sont dotés de moteurs dont la puissance varie de 2,5 à 5 watts.

La résistance aux chocs

Un disque SSD se distingue aussi par sa résistance aux chocs. Il peut ainsi chuter ou être cogné sans forcément connaître une panne irréversible. Cela n’est pas le cas des disques HDD qui se détériorent au moindre choc.

Le caractère silencieux

Le dernier avantage d’un SSD qu’il convient de relever est son caractère silencieux. Ce type de disque permet en effet d’obtenir des ordinateurs peu bruyants. Ces derniers sont donc idéaux pour le travail et favorisent la concentration.

Les inconvénients d’un disque SSD

Malgré ses nombreux avantages, un disque SSD a aussi quelques inconvénients. Ces derniers sont présentés ci-dessous

Le coût élevé

Parmi les inconvénients d’un SSD il y a d’abord son coût qui est élevé par rapport à celui d’un HDD. À capacité équivalente, un disque SSD affiche un surcoût comparativement à un disque HDD. Cette différence peut aller de quelques dizaines à des centaines d’euro, d’où l’intérêt d’avoir un SSD interne de faible capacité et un disque HDD externe pour le stockage des données.

Une durée de vie réduite

En plus du coût élevé, le disque SSD est aussi décrié pour sa durée de vie. Cette dernière est nettement réduite, comparativement à celle d’un HDD. Cette courte durée de vie vient du fait qu’un SSD ait un nombre réduit de cycles d’écriture et de lecture.

En somme retenez qu’un SDD a plusieurs avantages qui en font un disque performant. Il a une grande vitesse d’écriture, est résistant aux chocs et est silencieux. Cependant, malgré ces avantages, le disque SSD a aussi quelques inconvénients. Il est plus onéreux qu’un HDD à capacité équivalente. Aussi, un SSD a une durée de vie qui est nettement réduite comparativement à celle d’un HDD. Toutefois, il faut noter que ces points faibles se sont améliorés depuis la mise sur le marché de cette technologie.

Laisser un commentaire