SSD VS HDD : quelles sont les différences entre ces disques durs

Les disques durs servent à stocker et à sauvegarder des fichiers, des données, des applications et photos d'un ordinateur. Ils permettent également de démarrer un système d'exploitation. Toutefois, si tous les disques durs jouent globalement le même rôle, chacun possède ses propres spécificités et caractéristiques (rapidité, capacité de stockage, prix, etc.). Voici un guide qui vous détaille les principales différences entre les disques durs SSD et HDD.

Différence au niveau de la capacité de stockage des disques durs SSD et HDD

Si vous souhaitez avoir un disque dur ayant une grande capacité de stockage, le disque dur HDD est le plus approprié. En effet, grâce à son fonctionnement mécanique, un HDD peut offrir jusqu'à 4 To de données stockées, suffisant pour sauvegarder une grande quantité de fichiers.

Le disque dur SDD en revanche ne peut proposer que 256 Go à 1 To. Il est donc comme une grosse clé USB, spécialement adapté pour ceux qui utilisent des fichiers informatiques de petite taille.

HDD vs SSD : La vitesse d’exécution

Si les disques durs HDD ont une bonne capacité de stockage, les SSD gagnent la palme de la vitesse d'exécution. Un ordinateur équipé d'un lecteur SSD interne sera en effet très rapide aussi bien pour le lancement que pour l'exécution des applications. La sauvegarde et le transfert des fichiers sont quasi instantanés.

Par contre, le mode mécanique des disques HDD ralentit sensiblement leur vitesse d'exécution. En effet, ils sont munis d'une tête de lecture qui doit d'abord écrire les fichiers à stocker et à sauvegarder. C'est donc en tout logique que les HDD mettent plus de temps pour exécuter une action.

HDD vs SSD : Durabilité, résistance et disponibilité sur le marché

En termes de résistance, il faut dire que les disques durs SSD sont plus résistants face aux chocs puisqu'ils ne disposent pas de pièces mobiles. Néanmoins, certains disques durs HDD possèdent également une protection pour résister à l'eau, aux chocs ou encore à la poussière, etc.

Par ailleurs, les HDD sont les plus accessibles et les plus courants. Il convient de noter cependant que les disques durs SSD sont également de plus en plus disponibles sur le marché. Ils sont notamment privilégiés par les utilisateurs de petits ordinateurs portables : ultrabook et netbook.

Différence en termes de consommation d'énergie

En termes de consommation d'énergie, le disque dur SSD est moins énergivore puisqu'il ne consomme pas assez d'électricité avant de faire tourner un plateau. Mieux, grâce à cette faible consommation d'énergie, ce type de disque dur offre plus d'autonomie. De plus, les SSD, par leur mémoire flash, ne font pratiquement pas de bruit.

Par ailleurs, ils sont dont plus adaptés pour les sessions d'enregistrements de formations en ligne ou de vidéos. Par contre, les disques durs HDD sont un peu gourmands en énergie. En plus, ils sont relativement bruyants du fait de la rotation de leur disque et de leur bras de lecture.

Différence de prix entre les deux disques durs

Pour ce dernier critère, les disques durs classiques HDD remportent la bataille du prix. En effet, les SSD sont relativement plus chers en termes d'euros par gigaoctets. Un disque dur interne HDD de 2,5“ pour une capacité de 1 To coûte en moyenne 50 à 70 euros.

En revanche, il vous faudra prévoir environ 300 euros pour vous offrir un disque dur SSD de la même capacité. Le SDD coûte donc plus cher même pour une petite capacité.

En résumé, le disque dur SSD est parfait pour les systèmes d'exploitation et les programmes lourds. Ces derniers démarreront en un clin d'œil sur ce disque. Par contre, si vous souhaitez sauvegarder de grands volumes de données, les disques HDD s'y prêtent mieux.

Laisser un commentaire