Comment protéger le réseau wifi de votre box internet ?

Nous négligeons parfois le fait que le réseau Wifi sert de point d’entrée aux hackers, ce qui rend sa sécurité primordiale. Voici notre suggestion :

La portée d’un réseau sans fil ne peut pas être gérée. Mais le protéger est nécessaire si vous voulez être le seul à pouvoir vous y connecter ou si vous voulez protéger votre boîtier pour empêcher l’interception des données. Voici plusieurs méthodes pour renforcer la sécurité de votre réseau wifi.

Pourquoi faut-il sécuriser son réseau wifi ?

Un mauvais signal wifi ou une bande passante encombrée ? Et si quelqu’un d’autre se connectait aussi à votre réseau wifi ? Parce que le wifi gratuit n’est pas protégé, il est extrêmement possible que le voisinage en fasse un usage inconsidéré. Tout le voisinage peut avoir accès à votre connexion même si vous employez un répéteur wifi pour étendre la portée du wifi de votre réseau. Afin d’éviter le partage de votre connexion Internet, il est crucial de sécuriser votre réseau wi-fi.

Mais ce n’est pas tout. Vous serez protégé contre le vol de données, le piratage et d’autres activités nuisibles en sécurisant votre connexion wi-fi. Vous vous demandez peut-être comment cela est possible. Les protocoles cryptés ne sont-ils pas utilisés pour sécuriser les connexions Internet ? Si, mais ces outils ne sont pas exempts d’erreurs.

De plus, les pirates peuvent éviter les réseaux wifi ouverts grâce aux technologies wifi de pointe. D’où la nécessité de protéger son réseau wifi et d’empêcher l’accès du public à celui-ci.

Quelques recommandations pour protéger votre réseau wifi et votre box internet

Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe plusieurs moyens de sécuriser votre réseau sans fil afin que personne ne puisse s’y connecter. Changez votre mot de passe, cryptez le trafic sans fil, cachez votre SSID des moteurs de recherche de réseau, etc. Vous vous rendrez rapidement compte qu’il existe un grand nombre de tactiques très faciles à utiliser qui peuvent protéger votre réseau contre la majorité des invasions indésirables.

A Lire aussi  Routeur 4g ou adsl : que choisir ?

Modifiez le nom d’utilisateur et le mot de passe.

La première étape pour sécuriser votre réseau sans fil consiste à modifier l’identifiant et le mot de passe par défaut qui sont souvent fournis. Pour ce faire, vous devez modifier l’identifiant, souvent connu sous le nom de nom de réseau, SSID ou identifiant de service, dans les paramètres du routeur.

En ce qui concerne le mot de passe, plus il est difficile, mieux c’est ! Il est conseillé d’utiliser une combinaison de chiffres et de lettres complexes, ainsi que des signes et des symboles uniques. Les logiciels malveillants auront plus de mal à craquer un mot de passe plus complexe. Afin de renforcer la sécurité, il ne faut pas non plus hésiter à mettre à jour le code wifi périodiquement. De plus, évitez de noter votre mot de passe wifi sur votre ordinateur où des pirates pourraient le trouver.

Enfin, évitez d’utiliser des informations personnelles dans votre mot de passe wifi, comme votre prénom ou votre date de naissance. Il en va de même pour les séquences clavier de chiffres ou de caractères consécutifs (comme « azerty » ou « 123456789 »). Cela peut paraître évident, pourtant plus d’un Français sur deux, selon un sondage Mezabo réalisé en janvier 2022, utilise des mots de passe « peu ou pas du tout sécurisés. »

Crypter ou ne pas crypter les émissions de votre réseau

Un réseau wifi doit être crypté avant utilisation, c’est-à-dire avec une clé numérique (WEP ou WPA) qui, une fois saisie, active le wifi. Il s’agit de la clé WPA et de la clé WEP (10 à 26 caractères chacune) (8 à 63 caractères).

Même si des individus hostiles parviennent à intercepter les connexions wifi, ces cryptages rendent la connexion inaccessible sur le canal. Pour ce faire, ils vont crypter toutes les informations transférées entre la box et le PC ou d’autres appareils connectés à Internet. Cette clé wifi peut se trouver dans les réglages de votre modem, de votre routeur selon votre fournisseur d’accès. Pour configurer le protocole de sécurité, il suffit de l’activer.

A Lire aussi  Comment choisir son routeur Wifi ?

La clé WPA est celle qui est le plus souvent suggérée en raison de sa meilleure efficacité et de son cryptage. Cependant, tous les adaptateurs et routeurs de réseau sans fil ne la prennent pas en charge. Le WPA n’étant pas aussi efficace dans cette situation, il est nécessaire d’utiliser la clé WEP, qui offre également un haut niveau de protection (celle-ci existe déjà en trois versions).

Obfusquez votre réseau sans fil.

Une autre technique pour sauvegarder votre wifi consiste à masquer votre réseau. La plupart des fournisseurs d’accès à Internet proposent cette option. Elle consiste à déconnecter votre réseau de tous les points d’accès wifi observables. Cela implique que les postes de travail ouverts n’identifient pas immédiatement votre signal wifi. De plus, aucune personne qui entre chez vous ne pourra activer son mode wifi si vous désactivez le réseau invité.

Pour activer le wifi et établir une connexion à Internet, ils devront le configurer manuellement sur leur appareil. Allez dans les paramètres ou les paramètres avancés et sélectionnez « invisible » pour dissimuler votre réseau.

Utiliser les adresses MAC pour filtrer

Pour protéger davantage votre connexion wifi, activez le filtrage des adresses MAC (Media Access Control). Chaque carte réseau possède une adresse ou une identification spécifique comme celle-ci.

Une adresse MAC est attribuée à chaque appareil équipé d’une carte réseau. L’objectif principal du filtrage MAC est de modifier l’adresse MAC afin d’imiter une autre machine. Toutefois, en ce qui concerne la protection de la connexion wifi, cette stratégie n’autorise que les adresses MAC répertoriées dans les paramètres de connectivité wifi. Pour ce faire, allez dans les paramètres et ajoutez manuellement les adresses MAC des appareils qui sont autorisés à se connecter au réseau sans fil.

A Lire aussi  Routeur wifi vs répéteur wifi : lequel choisir ?

Sous Windows, tapez « ipconfig/all » et appuyez sur Entrée pour découvrir une adresse MAC. Tout l’historique de vos adresses IP s’affichera. Pour afficher toutes les informations essentielles lorsque vous utilisez un Mac OS, maintenez la touche Option ou Alt enfoncée lorsque vous cliquez sur le symbole wifi.

Conseils : Mettez fréquemment à jour votre boîtier.

Il est également crucial de mettre à jour votre réseau wifi de temps en temps pour renforcer la sécurité. Pour remédier aux failles de sécurité, le fournisseur d’accès à Internet peut en effet proposer des mises à jour logicielles. Si les mises à jour des box wi-fi de dernière génération sont souvent automatisées. Il se peut qu’elles n’utilisent pas les versions précédentes du wifi USB. Dans cette situation, vous devrez l’effectuer manuellement. Un simple redémarrage du modem routeur fonctionne généralement pour cela. Vous pouvez donc être certain qu’il sera mis à jour si vous pensez à redémarrer régulièrement votre boîtier wifi.

Vérifiez fréquemment les paramètres de votre routeur wifi pour voir si une mise à jour est disponible. Pour ce faire, ouvrez le menu des paramètres et choisissez « mises à jour ». Vous verrez toutes les mises à jour téléchargées qui sont disponibles ; selon vos besoins, vous pouvez choisir de les installer ou non. Nous ne pouvons que vous recommander vivement d’installer chacune d’entre elles afin d’accroître la sécurité de votre connexion Internet à domicile.

Vous connaissez maintenant les meilleures façons de protéger votre réseau WiFi. L’application de ces suggestions simples peut vous aider à éviter les revers importants causés par le piratage du réseau.

Laisser un commentaire