MONITEUR PC: Confort, commodité et esthétique 

La position d’un écran d’ordinateur peut être modifiée pour éliminer les reflets, augmenter le confort de l’utilisateur et, surtout, créer un environnement confortable qui vous encouragera à vous tenir droit. Important à la fois à la maison et au travail ! Même s’il est important si vous passez beaucoup de temps devant un écran, ce sujet est souvent négligé.

Il existe trois réglages différents :

L’inclinaison

D’une amplitude d’une vingtaine de degrés, ce réglage, pratiquement universel, permet d’incliner l’écran vers la surface du bureau ou vers le plafond. Se débarrasser des reflets est parfois une bonne chose. C’est aussi un réglage intéressant pour régler le moniteur à la bonne hauteur.

La rotation

Un axe vertical fait tourner le pied de gauche à droite. Lorsque le moniteur n’est pas aligné ou lorsque vous partagez un poste de travail, cela s’avère utile.

Quelle doit être la hauteur d’un écran d’ordinateur ?

Malheureusement, ce réglage n’est pas courant. Cependant, il permet d’ajuster la hauteur de l’écran à la ligne de vision et d’éviter les positions gênantes du cou. En général, la hauteur est modifiée de dix à vingt centimètres.

Quelques fonctions ou types d’écran contribuent également à améliorer l’utilisation quotidienne :

Le pivotement

Certains moniteurs offrent également une option de pivotement qui permet d’orienter l’écran verticalement à 90 degrés. Par opposition au mode paysage, on parle alors d’affichage en mode portrait. Si vous travaillez avec un logiciel de publication assistée par ordinateur, c’est une fonction fantastique.

A Lire aussi  Découvrez le HP ProBook 445 G8, un ordinateur portable performant et polyvalent

courbes d’écran

Il s’agit d’une innovation inspirée des téléviseurs incurvés, principalement produits par Samsung et LG et proposés en formats panoramique (16:9) et ultra-panoramique (21/9). Sur les moniteurs, lorsque l’utilisateur est plus proche de l’écran, ce profil concave est également plus avantageux car l’utilisateur peut voir l’intégralité de l’image sans même tourner la tête. En outre, les écrans incurvés présentent l’avantage d’offrir une distance de visualisation plus uniforme (les bords sont plus rapprochés) et d’être moins réfléchissants. Il est donc logique qu’ils aient gagné en popularité et qu’ils soient désormais accessibles dans la plupart des spécifications, allant du Full HD au 4K en passant par des formats « exotiques » comme le DFHD, ou double Full HD (3840 x 1080).

réglages pour la qualité de l’image

Enfin, un écran d’ordinateur, comme tout autre dispositif d’affichage, offre la possibilité de régler l’image par le biais du menu OSD (On Screen Display). Quelques touches mécaniques ou tactiles, généralement situées sous l’écran, ou, plus rarement, une télécommande, permettent d’y accéder. Il est possible de modifier divers facteurs, tels que la luminosité, le contraste, la température des couleurs, etc.

La mauvaise ergonomie de l’OSD peut rapidement commencer à vous gêner si vous ne l’utilisez pas tous les jours.

A Lire aussi  Les avantages de l'utilisation d'une clé wifi

La surface de l’écran influe également sur le confort. Il est parfois préférable de choisir deux ou trois écrans avec des affichages indépendants plutôt qu’un seul écran gigantesque. Ce type de configuration est apprécié des utilisateurs qui travaillent fréquemment sur plusieurs projets à la fois, des fanatiques de l’édition d’images et même des joueurs.

Conception optique : RVB, sans bordure…

Certaines personnes souhaitent également que leur moniteur soit beau parce qu’il est difficile à dissimuler. Bien que l’idée soit évidemment arbitraire, les producteurs donnent aux consommateurs ce qu’ils veulent.

La surface d’affichage de la dalle et, bien sûr, le RVB sont les deux éléments les plus visibles. Tous les appareils dotés d’un écran partagent le premier élément, à savoir la propension à réduire au maximum les bordures pour maximiser la surface d’affichage. On parle d’écrans sans bordures.

L’élément le plus visible, et pour cause, est le rétroéclairage (RGB). Il est courant sur de nombreux écrans, en particulier ceux utilisés par les joueurs, tout comme sur de nombreuses souris, claviers et autres équipements. Il existe des lignes fines, subtiles ou audacieuses (voire immersives comme Ambilight), ainsi que de grandes marques. Il peut se trouver sur les côtés, à l’intérieur du support ou à l’arrière de l’écran.

Les matériaux et le design général sont également importants. Si tous les écrans d’ordinateur ou presque sont en plastique, les nuances, les couleurs et les textures peuvent être modifiées pour exprimer une esthétique particulière : rayures, dégradés, etc. C’est surtout au niveau du pied de l’écran que l’on trouve les plus grandes variations de design et de matériaux, l’aluminium étant généralement proposé par les fabricants dans leurs gammes les plus « design ».

A Lire aussi  MONITEUR PC : Comment choisir un écran d'ordinateur ? 

Nos conseils

La compatibilité Vesa est à rechercher si vous avez l’intention de fixer votre écran à un support mural ou à un bras articulé, à condition que le pied soit amovible. La norme la plus utilisée, MIS-D 100, prévoit une distance de 10 cm entre les centres des trous, tant horizontalement que verticalement. Il ne reste plus qu’à choisir l’accessoire adéquat. Attention toutefois à l’emplacement des connecteurs, car l’installation au mur sera plus difficile s’ils sont perpendiculaires à l’écran. D’autres écrans dotés d’un pied amovible habillent de la même manière le bureau lorsque le pied est enlevé ; l’effet est avant tout esthétique.

Laisser un commentaire