MONITEUR PC : Quelle résolution et quelle taille dois-je choisir pour l’écran de mon PC ? 

La définition d’un écran d’ordinateur et sa diagonale sont deux de ses caractéristiques les plus évidentes.

Quelle diagonale d’écran dois-je utiliser ?

La diagonale d’un écran d’ordinateur, exprimée en pouces, est la distance entre deux coins adjacents de la dalle. L’offre actuelle change fréquemment, mais se situe souvent entre 38 et 165 cm, soit entre 15 et 65 pouces. Bien entendu, les dimensions énormes sont intéressantes pour les fonctions multimédias et de divertissement. Attention, la proportionnalité entre la taille, le poids, la consommation d’énergie et le prix existe.

Full HD ou 4K sur un écran d’ordinateur : que choisir ?

La spécification précise le nombre de pixels de la dalle du moniteur. Nous parlons également de la définition native, qui est la seule résolution permettant d’obtenir une image nette sur un écran LCD. La définition horizontale est déterminée par la première valeur, et la définition verticale par la seconde. La quantité d’informations présentées augmente avec la précision et la définition de l’image. La résolution va de 1024×768 à 5120×2880 pixels, soit 5K. Cette dernière est cependant encore peu répandue.

Un peu plus bas, l’Ultra Haute Définition (UHD, ou 3840×2160 pixels) est déjà courante et accessible pour moins de 300 €. Les capacités accrues des cartes graphiques y contribuent grandement. Bien que cette terminologie soit erronée, elle est également connue sous le nom de 4K : davantage de films et de vidéos sont produits en 4K, ou 4096×2160 pixels. En réalité, les applications de montage vidéo sont tout à fait adaptées aux écrans de cette seule définition.

Les résolutions les plus courantes sont le Full HD (1920 x 1080 pixels) et le WQHD (2560 x 1440 pixels), mais le WQHD nécessite une carte graphique plus puissante.

A Lire aussi  Découvrez le HP EliteBook 630 G9 : un ordinateur portable professionnel puissant et léger

Les rapports 16:9, 16:10, 32:9 et 21:9 sont les plus courants. Le format le plus adaptable est le 16:9. Les formats 32:9 et 32:10, apparus notamment avec les écrans de 49 pouces, s’apparentent à une configuration à deux écrans 16:9 pour une immersion optimale. Pour les vidéos et les films tournés en Cinémascope, le format 21:9 est beaucoup plus visible. En outre, il est intriguant pour le multitâche et plusieurs fenêtres.

Ces facteurs conduisent à une autre caractéristique physique, le pas de masque, qui mesure la séparation entre les pixels en millimètres. L’image est d’autant plus précise qu’elle est petite. On comprend pourquoi un écran Full HD de 22 pouces offre une image plus nette qu’un écran dont la résolution n’est que de 1680×1050 pixels. En règle générale, cette étape de masquage prend entre 0,23 et 0,3 mm.

Mais attention : un pas de masque fin (haute résolution sur un petit écran) se traduira par une écriture plus petite, ce qui, en fonction de la vue de chacun, peut être fatigant pour certains.

Sur cette base, quelques groupes de moniteurs aux usages quelque peu différents se dessinent. Ils sont améliorés en fonction de la technologie des machines et des écrans.

Utilisations et formats

  • Les écrans PC de 15 à 19 pouces, conçus pour les petits espaces, ne sont actuellement utilisés que dans les bureaux ou s’adressent à des marchés professionnels particuliers : vidéoprotection, entreprises, secteur de l’enseignement, etc.

Leurs particularités correspondent à leur domaine d’expertise : La conformité IP, qui démontre la résistance à la poussière et à l’humidité en situation industrielle, un écran tactile pour un écran destiné à intégrer une borne interactive, etc…

avec des détails personnalisés (écran tactile, conformité IP, etc.).

  • Le marché est entièrement dominé par les écrans PC entre 22 et 27 pouces. La plupart d’entre eux sont adaptables et remplissent les fonctions les plus courantes, notamment la bureautique, le multimédia et les jeux vidéo. Assurez-vous toutefois que la technologie de la dalle (TN, IPS, etc.) est plus ou moins adaptée à l’application principale que vous envisagez.
A Lire aussi  MONITEUR PC: détails techniques fondamentaux d'un écran d'ordinateur 

Les définitions les plus élevées (au-delà de l’UHD) conviennent avant tout aux métiers de l’image ; appliquez la même logique à la définition. Une carte graphique puissante est nécessaire si vous souhaitez jouer à des jeux sur un tel écran. Les résolutions les plus populaires pour un usage moins spécialisé sont le Full HD (1920×1080) et le WQHD (2560×1440).

  • Les améliorations anti-scintillement et anti-lumière bleue apparues ces dernières années sont destinées à réduire la fatigue oculaire. Le premier contrôle le scintillement du rétroéclairage LED, un effet gênant auquel de nombreux utilisateurs sont sensibles. Cet effet est particulièrement visible lorsque la luminosité de l’écran est réduite en dessous d’un certain seuil. La méthode anti-lumière bleue, quant à elle, filtre ou déplace le pic de lumière bleue émis par l’écran, qui, selon certaines recherches, serait néfaste pour nos rétines et nos rythmes biologiques (elle aggraverait la DMLA, ou dégénérescence maculaire liée à l’âge).
  • Enfin, il existe des écrans de PC incroyablement grands, dont la diagonale dépasse les 30 pouces et approche parfois les 65 pouces (citons notamment le Big Format Gaming Display ou BFGD), qui sont comparables à des téléviseurs à écran plat. Dans cette catégorie de moniteurs PC, vous avez le choix entre 32 pouces, 34 pouces et 43 pouces. Les joueurs et les professionnels de la conception graphique et du traitement de l’image (avec des résolutions allant jusqu’à 2560×1600 pixels) utilisent ces moniteurs de différentes tailles. S’ils sont placés dans un hall, par exemple, l’affichage grand format est une autre de leurs utilisations. Ils sont livrés sans support et ont une résolution nettement inférieure dans ce dernier cas. Mais il ne faut pas oublier que certains joueurs sont ravis de ces énormes dalles, souvent incurvées, de taille 21/9, et bourrées de technologies d’amélioration, grâce à la création d’écrans 21/9 G-Sync, par exemple.
A Lire aussi  Le nouvel écran 16" MacBook Pro : performance et élégance réunies

HDR sur les moniteurs PC

À l’instar des téléviseurs, le terme « HDR » (ou « DisplayHDR »), qui signifie « high dynamic range », s’est largement répandu pour décrire les moniteurs. HDR 400, 500, 600 et 1000, ainsi que TrueBlack 400 et 500 pour les écrans OLED.

Les améliorations fondamentales en matière de contraste, de gamme de couleurs et de luminosité demeurent. Les performances sur ces nombreux critères diffèrent précisément entre les différentes normes.

Nos conseils

Vous aurez besoin d’une carte graphique capable de fournir un signal UHD si vous envisagez d’acheter un écran. Les modèles dotés d’un connecteur Display Port 1.2, qui peuvent afficher une résolution de 3840×2160 pixels à une fréquence de 60 Hz, entrent dans cette catégorie. Une sortie HDMI 1.4a n’est capable que de 30 Hz, ce qui est bien pour le visionnage de Blu-ray, mais insuffisant pour une utilisation bureautique et nettement moins pour les jeux.

Laisser un commentaire